HomePublicitéÉtats-Unis : Jusqu’où les publicités pour la marijuana ?

États-Unis : Jusqu’où les publicités pour la marijuana ?

marijuana publicite

Une révolution est aujourd’hui en marche dans le monde de la marijuana aux États-Unis, car sa commercialisation est devenue légale dans plusieurs États pour un usage récréatif. Depuis, plusieurs marques de marijuana sont commercialisées tandis que des stars comme Snoop Doog ont créé et promu leurs produits.

Le marché devient aussi très concurrencé, si bien que les industriels dans ce secteur doivent toujours faire en sorte que leurs produits se distinguent des autres à travers des opérations marketing. On peut alors penser que des publicités vantant les mérites d’une marque de marijuana doivent être menées pour la faire connaître au grand public. Même si le cannabis est vendu dans un but médical ou s’il est destiné à des consommateurs adultes seulement on peut aussi se demander quelles sont les limites imposées aux marques sur la portée de leurs publicités.

La publicité, incontournable pour faire connaître sa marque de cannabis

Comme tout produit de consommation, plusieurs marchands opèrent sur le marché de la marijuana aux USA. Ils doivent mener des actions publicitaires pour obtenir plus de parts de marché et pour augmenter leurs chiffres d’affaires. Lorsque le cannabis était encore prohibé dans tout le pays, les vendeurs n’avaient d’autres moyens de se faire connaître que par le bouche à oreille. Maintenant que sa commercialisation peut se faire au grand jour, ils ont tout intérêt à user d’une stratégie marketing percutante pour captiver le prospect et pour promouvoir leurs produits. De plus, les producteurs proposent des produits de plus en plus diversifiés pour répondre aux exigences des consommateurs en fonction de l’effet recherché. Ils soignent également l’image de leurs produits pour qu’ils séduisent le public. Le nom de la marque, le packaging ainsi que le logo sont ainsi étudiés afin que le produit soit attractif.

Les risques représentés par la publicité du cannabis

Comme sur tout marché, les campagnes publicitaires sont incontournables pour faire connaître la marijuana au public néanmoins, les observateurs estiment que la publicité de ce produit représente un danger pour la population. Sa vente et sa consommation sont certes légales dans plusieurs Êtas américains et pourtant son usage est restreint à des fins médicales ou récréatives.

Par ailleurs, seules les personnes ayant 21 ans et plus ont le droit de la consommer. Les publicités ont donc de grandes chances d’attirer un public plus jeune. De plus, les avantages du produit seront mis en avant par les annonces publicitaires, occultant ainsi les dangers représentés par la marijuana. Des mesures doivent être ainsi mises en place pour limiter la portée des campagnes marketing.

Les mesures prises pour la protection du jeune public

À l’instar du tabac et de l’alcool, la marijuana représente un danger public aussi les publicités ne devraient pas avoir pour but d’inciter la population à la consommer. La California Proposition 64 qui a légalisé la culture et la consommation de marijuana limite aussi l’envergure des opérations marketing pour protéger notamment les jeunes de moins de 21 ans. La loi veut ainsi que les panneaux publicitaires ne soient pas fixés à moins de 300 mètres d’une école, d’une garderie, d’un centre de jeunesse ou d’une aire de jeux. De plus, il est interdit d’utiliser des signes distinctifs qui attirent les jeunes ou encore l’image de personnalités, de la musique ou des personnages qui pourraient les influencer. Les annonces publicitaires radio télévisées sont également prohibées. Les industriels militent pour que les campagnes marketing à la télévision et à la radio de même que la publicité en ligne soient autorisées si l’audience est composée de 71,6% d’adultes au moins.

Source : SFChronicle.com

Mots-clés du billet