HomeStreamingStream wars : La guerre des sites de streaming

Stream wars : La guerre des sites de streaming

streaming wars

Regarder des chaînes TV sur un grand écran ou sur une tablette, visionner les derniers films en vogue, écouter de la musique non-stop ou encore regarder des matchs en direct et en exclusivité grâce à une connexion internet, c’est possible grâce au streaming.

Le public est de plus en plus attiré par ces offres sur mesure qui leur permettent de moduler les émissions qu’ils souhaitent regarder, tout simplement. Actuellement, Netflix, Amazon et YouTube se partagent le marché notamment aux USA dont la population est très gourmande en divertissement audiovisuel. Le web Tv est aujourd’hui en pleine révolution et ces géants ne manquent pas d’imagination pour séduire la clientèle.

Logiques de GAFA, Netflix en lead

D’après une étude réalisée par Comscore, environ 42 % des foyers américains sont désormais abonnés à un service de vidéos en ligne. Ce mode de consommation semble être en pleine croissance, car les ménages visionnent en moyenne 2,2 heures de vidéos par jour. À ce jour, Netflix domine le marché, car il recense 75% des abonnés à un service en streaming. Il est ensuite suivi de près par YouTube qui recueille 53 % d’utilisateurs. Amazon se trouve en troisième position avec 33 % d’abonnés et enfin, la plateforme Hulu commence aussi à s’affirmer dans ce secteur avec ses membres qui représentent 17% du marché.

La même offre partout ?

Chacune des plateformes de streaming possède ses propres atouts pour s’affirmer en tant que leader dans ce domaine, et il revient aux utilisateurs de choisir celle qui convient le mieux à leurs besoins.

Netflix a par exemple su s’adapter à un public largement varié, pas seulement aux États-Unis, mais aussi en Europe. Il est ainsi la plateforme de streaming de référence pour tout ce qui est diffusion de films, de séries et de documentaires. Actuellement, son produit phare est représenté par son catalogue de séries qui cible notamment les jeunes. De nombreux fans attendent déjà avec impatience la sortie de la série « The Defenders » pour cette année 2017.

YouTube de son côté table sur le concept « tout, n’importe où et n’importe comment » qui a pour but d’attirer les jeunes générations passionnées de films et de séries en streaming. Ce géant du web a d’ailleurs lancé YouTube TV aux USA au début du mois d’avril 2017 pour concurrencer le câble. Plusieurs chaînes sont disponibles sur son service dont CBS, Disney Channel ou Fox News. Seules 5 mégapoles sont encore couvertes par son service (New York, Los Angeles, Chicago, San Francisco et Philadelphie).

Enfin, Amazon frappe fort en s’accaparant les droits sur 10 matches “Thursday Night Football” du championnat de la NFL pour cette saison. Cette plateforme a déboursé environ 50 millions de dollars pour diffuser ces rencontres en streaming et que seuls ses abonnés premium pourront visualiser. Amazon Music veut aussi cibler un public plus âgé et amateur de country en s’octroyant les droits exclusifs sur les albums de Garth Brooks, star de country music aux États-Unis. On peut dire que cette stratégie marche, car la musique country est très appréciée des Américains, donc les consommateurs qui n’ont pas encore adopté le streaming ont de grandes chances de s’abonner, car ils adorent tout simplement ce chanteur. Amazon Music veut ainsi concurrencer Apple Music et Spotify qui est encore le leader dans le streaming musical, du moins pour le moment.

Mots-clés du billet