HomePublicitéPlaydigious fait jouet la publicité

Playdigious fait jouet la publicité

playdigious

Le frenchie Playdigious est une société qui propose de vous distraire lors d’une publicité en vous faisant jouer à un jeu sur votre portable ou sur votre tablette tactile en vous donnant la possibilité de l’installer par la suite, si le test vous a convaincu(e). Né de l’envie de rendre la publicité différente sans toutefois en renier l’essence, cette entreprise crée par Xavier Liard et Romain Tisserand peut répondre aux critiques des internautes. Jugées trop longues, ennuyeuses ou répétitives, les publicités sont de plus en plus vivement critiquées, et il devenait alors important de changer ce mode de fonctionnement afin d’offrir plus de souplesse aux utilisateurs et utilisatrices.

Les créateurs de Playdigious ont alors imaginé de rassembler l’univers du jeu et celui de la publicité. Fondée en 2015, et basée à Nancy, Playdigious a réussi à lever, à l’été 2016, 487.000€ d’investissement notamment auprès du fonds d’amorçage FIRA Nord-est (325.000 €), de la BPI France (162.000 €) et de l’investisseur Cédric Chanal (25.000 €), ange gardien des jeunes entrepreneurs du secteur du numérique.

Au début 2016, le géant américain Google a dévoilé sa solution de publicités « jouables », éveillant l’intérêt de jeunes loups de l’entrepreneuriat de l’univers du numérique. Hormis mNectar, la société Nancéenne dispose d’un boulevard pour le développement de sa solution. Planchant sur un chiffre d’affaires d’un million d’euros en 2017, il est à parier que l’on verra toutes et tous au moins une fois dans l’année une publicité jouable sur nos smartphones et tablettes.

Les Games Ads, pour contrer la monotonie des publicités classiques

De plus en plus nombreuses, les games ads, autrement dites publicités jouables, gagnent du terrain dans les mémoires de nos téléphones et nous font découvrir de plus en plus de jeux divers et variés. Cependant, des sociétés de développement de publicités interactives ne proposent pas forcément un catalogue varié En effet, pour exemple, la société Gamewheel.com ne développe de publicité interactive que pour des jeux tels que Burger King ou Kamps ne donnant guère de choix aux annonceurs qui souhaiteraient faire de la publicité sur leur application d’un jeu qu’ils auraient choisi.

Mots-clés du billet