HomeTélévisionYvelines Première, la télé locale sur la sellette

Yvelines Première, la télé locale sur la sellette

yvelines premiere

Yvelines Première est la chaîne de télévision locale du département des Yvelines. La chaîne diffuse plusieurs émissions depuis une trentaine d’années. Bien entendu, cette chaîne implantée dans la ville de Saint-Germain-en-Laye se trouve face à des problèmes financiers. En effet, les téléspectateurs de la chaîne se posent des questions sur l‘avenir de la télévision locale.

Un tournant décisif pour la chaîne

Suite aux difficultés financières, la chaîne locale reste en stand-by actuellement. En ce moment, la diffusion et le fonctionnement de cette chaîne de moins de 30 ans ne sont pas remis en question. Faute de budget, plus de onze postes au sein de la chaîne seront supprimés, qui annoncera certainement l’arrêt de l’activité d’Yvelines Première. En d’autres termes, la chaîne locale des Yvelines est en passe d’être placée en liquidation. Par ailleurs, Sidecom ne reçoit plus le budget indispensable pour faire tourner la télévision, un budget annuel qui s’élève à plus de 580 000 euros.

La chaîne locale des Yvelines menacée

Alors qu’une dissolution aurait dû être prononcée en juillet, la chaîne est en sursis actuellement. Faute de nombre suffisant de participants, l’assemblée générale ne s’est pas tenue. Pourtant cette réunion était décisive pour l’avenir d’Yvelines Première. Ainsi, une nouvelle assemblée générale se tiendra en fin août pour définir ce que la chaîne va devenir étant donné que le quorum n’est pas atteint.

Toutes les activités de la chaîne sont actuellement menacées à cause des difficultés financières qu’ils doivent endurer. Diffusée sur l’ensemble de la vallée de la Seine, la chaîne rencontre des difficultés vu que le Sidecom, l’association chargée de la gestion de la télévision locale, ne perçoit plus des contributions financières de la part de l’opérateur Noos-Numéricable.

Le maire de Saint-Germain, Arnaud Péricard, affirme qu’il va demander aux communes de l’agglomération de la région de soutenir financièrement la chaîne. Le maire de Poissy, Karl Olive, a également diffusé un appel pour sauver la chaîne ce lundi. D’ailleurs, près de 500 signatures ont été recensées suite à la pétition mise en ligne.

Mots-clés du billet